15/12/2016

Loire&Orléans Eco : Interlog Services améliore la performance logistique de ses clients

Depuis 1999, Interlog intervient au cœur de la Supply Chain et propose un ensemble de prestations innovantes à forte valeur ajoutée. 

Installée à Orléans, Interlog fait partie de ces entreprises discrètes dont l’activité l’amène pourtant à traiter avec des clients prestigieux et ce dans le monde entier. Quelques chiffres en guise de présentation : 190 salariés, 4 implantations : France, Inde, Etats-Unis, Portugal, 10 langues parlées, 7 millions de transports audités par an, 250 sites clients parmi les plus grandes multinationales dans 20 pays. L’entreprise est née en 1999 avec une clientèle principalement américaine et une stratégie claire dès son démarrage : proposer des solutions aux industriels afin de mieux gérer leurs dépenses transport. En 2010, Interlog a acquis son indépendance totale en se séparant de son associé américain. Aujourd’hui, l’entreprise intervient dans trois domaines spécifiques : Freight Audit & Payment (process centralisé d’audit, de paiement et d’analyse des factures), opérations logistiques et solutions Supply Chain. « Ce sont des marchés en pleine expansion », explique le président d’Interlog, Jean-Marie Mascarenhas, « Le marché des solutions informatiques dans le secteur de la Supply Chain est en plein essor. De même pour le Freight Audit, le taux de pénétration encore marginal chez les industriels en Europe et en Asie nous promet encore d’excellentes perspectives de croissance. Pour ce qui est des opérations logistiques, la croissance est solide, mesurée et pérenne. » La clientèle ? Elle appartient à des domaines divers : industrie, médical, alimentaire, grande distribution …

« Le succès réside dans l’humain »

Avec un tel développement à l’international, une action qui passe en très grande partie par des échanges virtuels et segmentée en trois activités distinctes, comment Interlog réussit-elle à garder sa cohésion ? Jean-Marie Mascarenhas répond immédiatement à cette interrogation : « L’entreprise a su garder son esprit de PME. Certes, chaque unité a sa propre culture et ses missions mais nous avons un vrai projet d’entreprise. Nous attachons une grande importance en interne à la communication et à la responsabilisation. En matière d’objectifs, la transparence est la règle et l’unité se fait autour de desseins communs. » Et c’est l’international qui guide toujours la progression d’Interlog, avec cette finalité invariable : aider les grandes entreprises dans la gestion de leurs opérations de transports. « Orléans est notre centre névralgique pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, précise Jean-Marie Mascarenhas, de même que l’Inde l’est pour la zone Asie/Océanie. En Amérique, nous avons une filiale à Detroit et une entité en sommeil au Mexique qui va reprendre du service dès le mois de février prochain. Par ailleurs, nous ouvrirons une filiale à Shanghai l’année prochaine. » Ces projets n’éloignent pas pour autant le patron d’Interlog de ce qu’il considère comme les fondamentaux de la réussite pour une entreprise. «  La principale clé du succès réside dans l’humain. Notre différence, vis-à-vis de la concurrence, c’est la motivation de nos collaborateurs et leur montée en compétences. Plus que jamais je crois profondément au travail en équipe. » 

Source : Loire&Orléans Eco

Retrouvez l’article en p.26 dans le numéro 6 d’Acteurs de l’Eco